L’île aux fruits, l’éco lieu des hortillonnages

Lg 1

Pour développer l'activité de maraîchage bio en permaculture à Amiens, l'association Terres Zen cherche à rénover ses serres.

Le projet de l’île aux fruits

L’Île aux fruits c’est une ferme maraîchère bio en plein cœur d’Amiens. Avec la permaculture comme boîte à outils, on y cultive des légumes, des champignons, des fruits et on y expérimente l’aquaponie. On y vend les produits de la ferme mais aussi plus largement les produits du terroir et des artisans locaux.

Dès septembre 2017, ce lieu de vie proposera diverses activités : cours de yoga, atelier relaxation, couture, ferme pédagogique et guinguette…

À terme, sera proposé un restaurant, des activités de formation et de loisirs autour d’un workshop environnemental, d’ateliers sur les éco-matériaux, d’activités de bien-être. Et l’île aux fruits ayant une vocation sociale, pédagogique et citoyenne, il s'agira d'accompagner les personnes en difficulté à travers un atelier d’insertion à travers ce lieu d’échange autour des jardins partagés.


Appel au financement participatif pour rénover les serres

Aujourd’hui, il existe dans le projet des serres de 1 200 m2 à disposition, sur lesquelles l'association s'appuie pour la culture maraîchère. Le modèle agricole repose particulièrement sur celles-ci car la structure souhaie produire des légumes primeurs et faire ses propres semis. Néanmoins, ces serres sont délabrées (bâches arrachées, chénaux rouillés, irrigation hors de service, moteurs fatigués…).

Pour pouvoir produire dans des conditions plus professionnelles et accueillir l’atelier d’insertion pour les personnes en difficulté, il y a un besoin de les rénover afin d'éviter qu’elles deviennent définitivement inutilisables.


À quoi va servir l’argent de la collecte ?

Pour rénover la serre, l'association n’a pas les moyens pour l’instant d’avoir recours à une entreprise.
- Le coût des matériaux (bâches, chénaux, barres de clipsage, poteaux…) s’élève à 12 000 euros.
- Le coût d’installation d’un système d’irrigation s’élève lui à 4 000 euros.

Si l'association récolte 10 000 euros via Blue Bees, elle poura avoir un outil de production rénové et sécurisé.
Si l'association récolte 15 000 euros, elle pourra investir dans une chambre froide.
 Si l'association récolte20 000 euros, elle pourra acheter tout le matériel nécessaire pour l’aménagement et le fonctionnement de la ferme pédagogique.