Femmes et sciences : un projet d’année au lycée Saint Jacques (Hazebrouck)

Publié par Matthieu Bellanger, le 19 février 2024   890

Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous partageons avec vous une proposition d'utilisation de l'exposition "Sciences au féminin" dans le cadre d'un projet annuel beaucoup plus large qui pourra vous inspirer. Un grand merci à cette professeure documentaliste qui a pris le temps de rédiger ce texte et de prendre des photos !

Professeure documentaliste en lycée, j’avais été sollicitée en juin 2023 par une de mes collègues enseignante en mathématiques et SNT (Sciences Numériques et Technologie), afin de monter un projet autour de l’égalité fille-garçon. A la rentrée, une collègue en Sciences Physiques nous a rejoint, cela faisait 2 classes pleinement engagées dans le projet, mais nous avons pu avoir un rayonnement sur tout le niveau Seconde (6 classes, 190 élèves) mais aussi sur les autres niveaux.

La finalité sera de participer au concours « Zéro cliché » du CLEMI, en abordant le sujet sous des angles différents et complémentaires, afin de faire prendre conscience aux jeunes des stéréotypes liés aux femmes dans les sciences.

Nous avons rapidement pris contact avec Ombelliscience dès Septembre, afin de bénéficier du prêt de leur exposition : « Sciences au féminin : au-delà des idées reçues ». Ombelliscience étant référencé sur Adage, cela a été un atout supplémentaire afin de présenter un projet ambitieux à notre direction, tout en restant sur un coût raisonnable.

Au préalable, les élèves des 2 classes engagées sont allés en Octobre à l’université de Compiègne pour la fête de la science et ont ainsi pu rencontrer des étudiantes et des enseignants.

Puis, toutes les classes de Seconde ont bénéficié de la projection du film « Les figures de l’ombre », pour lequel un questionnaire avait été créé afin de réinvestir ce qu’ils avaient pu en retenir.

En même temps que cette belle exposition, les élèves ont rencontré 3 scientifiques/ chercheuses de l’université de Lille, représentantes de l’association Femmes et Sciences des Hauts-de-France, elles ont détaillé leurs parcours, les difficultés qu’elles ont pu rencontrer en tant que femmes et comment elles les ont surmontés, un témoignage inspirant, plein d’enthousiasme et de passion !De nombreux collègues ont été vivement intéressés par cette exposition : en Histoire, en Sciences Economiques et Sociales, incitant leurs propres élèves à aller voir l’exposition au CDI. Des ressources documentaires disponibles au CDI étaient présentées au cœur de l’exposition.

Les élèves ont passé deux heures sur l’exposition ainsi que sur le jeu « Timeline » des femmes scientifiques. Ils ont dû choisir un portrait de femme scientifique présent sur l’exposition ou dans le jeu, et dire en quoi cette personne les inspirait et leur semblait représentative de l’implication des femmes dans les sciences. Ils ont dû également lire les autres panneaux et y trouver un ou plusieurs éléments marquants.

Leur constat a été sans appel : « Il y a beaucoup de femmes scientifiques, mais on n’en connait que très peu ! »

Par ailleurs, nous avons reçu un des directeurs de HEC Paris, qui a pu visiter l’exposition et l’a trouvée tellement intéressante qu’il en a parlé aux élèves venus à sa conférence dans notre lycée !Nous allons accueillir prochainement des comédiennes qui vont incarner pour nos élèves différentes personnalités féminines marquantes : Rosa Parks, Simone Veil, Mère Térésa, Nadia Comaneci et Marie Curie, afin de leur faire prendre conscience de l’apport des femmes dans des domaines différents.

Les élèves iront ensuite au Palais de l’Univers et des Sciences de Capelle la Grande (Dunkerque), mais aussi à l’institut Pasteur de Lille, et auront l’occasion de rencontrer une directrice Recherche et Développement d’une grande entreprise de la région : Roquette.Tout cela afin de leur fournir une matière foisonnante et diversifiée pour construire leur article pour le concours.

L’égalité filles-garçons reste encore trop souvent un idéal qui n’est pas atteint, nous pensons que c’est par des projets de cette ampleur, en mêlant différentes sources d’informations et différents angles de vue, sur une année scolaire, que nous pourrons faire bouger les lignes et les mentalités, afin de tendre vers une société qui laisse toute sa place aux femmes scientifiques, mais pas seulement dans ce domaine !

Sylvie MAERTEN

Professeure documentaliste

Lycée Saint Jacques HAZEBROUCK

crédit : (c) Lycée Saint Jacques Hazebrouck


Vous souhaitez emprunter cette exposition ? Plus d'informations ci-dessous :

Sciences au féminin, au-delà des idées reçues (1)

Sciences au féminin, au-delà des idées reçues (2)

Vous souhaitez faire venir des chercheuses ou chercheurs, doctorantes ou doctorants dans votre établissement et leur faire rencontrer vos élèves ? Quelques propositions ci-dessous :

Rencontrer une chercheuse ou un chercheur