Christelle Kouakam, doctorante en Hauts-de-France participera à la finale nationale du concours Ma Thèse en 180 secondes

Publié par Echosciences Hauts-de-France, le 11 avril 2018   420

Xl 16 finalistes

Pour la saison 5 du concours « Ma thèse en 180 secondes », Lille a accueilli la finale régionale des Hauts-de-France le 29 mars dernier, au siège de région.
Lors de cette finale,  le regroupement des Hauts-de-France* avait sélectionné deux candidates pour représenter ses établissements lors de la demi-finale nationale qui s’est déroulée les 5, 6 et 7 avril 2018 à Paris.

Les 56 finalistes régionaux se sont affrontés devant un jury d'experts. Parmi eux, Christelle Kouakam de l'Université Picardie Jules Vernes (UPJV), poursuit l’aventure. Elle a en effet été sélectionnée pour participer à la finale nationale.  

Cette doctorante effectue ses travaux de recherche au sein de l’unité de recherche Péritox(UPJV/INERIS). Elle défendra son sujet de thèse : "Impact de l’exposition prénatale aux pesticides sur les fonctions neurophysiologiques (sommeil, respiration) du nouveau pré-maturé" le 13 juin à Toulouse, aux côtés des 16 autres finalistes.


* Collège Doctoral de la Communauté d’Universités et Etablissements Lille Nord de France, l’Association Picardie Universités (Écoles Doctorales de l'Université de Picardie Jules Verne) et la délégation régionale Nord-Pas de Calais et Picardie du CNRS


Rappel du concept #MT180

Ma thèse en 180 secondes permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant·e doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

Ce concours s'inspire de Three minute thesis open_in_new (3MT®), conçu à l’Université du Queensland en Australie.