Lancement de la co-construction JAD Addictions

Publié par L'Arbre des Connaissances, le 18 avril 2019   39

Xl img 6444   copie

Bonjour à toutes et à tous ! Ici Olivia, stagiaire à l’Arbre des Connaissances (ADC) au sein du pôle Jouer à Débattre (JAD). Durant ma période de stage j’ai pour mission de suivre la co-construction du nouvel opus JAD sur les conduites addictives (appelons le JADA).

Pour ce projet, l’ADC travaille en partenariat avec la Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites Addictives (MILDECA) et le ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse, qui, par ailleurs soutiennent déjà la plateforme MAAD Digital, un média d’information sur les mécanismes des addictions développé par l’association. Ainsi, le nouveau support de débat a pour but de faire réfléchir les adolescents aux conduites addictives et aux différentes causes qui mènent à l’addiction.

Comme pour les précédents jeux, l’association travaille en co-construction en associant au projet tous les acteurs concernés. Il y a tout d’abord les jeunes et leurs enseignants, et une  cellule de production regroupant plusieurs experts dont : Sébastien, Odasso le Game Designer, Olivier Parent, un prospectiviste, conseiller en écriture, Maria Melchior, une chercheuse INSERM et Dominique Donnet Kamel, administratrice de l’association.

C’est armée de mon cahier et de mon appareil photo que je suis de près cette aventure ! Pour commencer, nous avons pu rencontrer les deux classes impliquées dans le projet. Une classe de 3e au collège Auguste Janvier à Amiens et une classe de 2nde au lycée Pauline Roland à Chevilly-Larue. Ces séances avaient pour objectifs de nous présenter, d’impliquer les jeunes dans le projet et surtout de savoir quelles étaient leurs connaissances concernant les addictions.


Les élèves de 3e en pleine discussion avec notre coordinatrice Camille

Nous avons demandé aux élèves de 3e  ce qu’ils connaissaient, et les avons fait réagir à différentes affirmations (comme par exemple s’ils pensaient qu’il est vrai ou faux de dire « pour arrêter il suffit de le vouloir », « si on consomme des drogues, c’est pour le plaisir », etc.). En fin de séance nous leur avons distribué un questionnaire individuel sur les bénéfices et risques des différentes « drogues ». Tout cela nous a permis de nous rendre compte des représentations que les jeunes se font des risques.

Deux élèves de 2nde discutant autour de l’article issu du média MAAD Digital

Pour la séance avec la classe de 2nde, qui était plus longue (2h), nous leur avons demandé de répondre sur des post-it à la question suivante : « A quoi peut-on être addict ? », puis nous leur avons demandé sur quels critères nous pourrions classer leurs  différentes réponses. Nous avons également discuté avec eux autour de ressources issues de MAAD Digital et nous leur avons distribué des questionnaires individuels concernant les différents sujets autour desquels ils aimeraient discuter.

En parallèle de ces discussions avec les élèves, la cellule de production se réunit régulièrement. Elle se nourrit des réflexions des élèves, afin de déterminer les différentes lignes de tensions : bénéfices/risques, actif/passif, réversible/irréversible, collectif/individuel. Mais aussi pour discuter de la problématique, du concept du jeu et du scénario de ce prochain JAD !

La cellule de production en plein brainstorming

Ne manquez pas le cycle d’interview JADA qui donne la parole aux co-constructeurs de ce projet !

Si vous souhaitez en savoir plus n’hésitez pas à nous suivre sur nos différents réseaux sociaux où je communique les différentes étapes en direct !

Facebook  Twitter avec le #JADA !

A suivre….