Une doctorante de l'UPJV primée pour ses travaux sur l'addictologie

Publié par vanessa VASSET - UPJV, le 9 novembre 2020   89

Xl logoupjv bleu

Constance Marié, doctorante en 3e année de thèse à l'UPJV, a reçu le Grand Prix 2020 du Congrès international d'Addictologie de l’Albatros.

Congrès Albatros

Congrès Albatros

"Bénéfices de l’abstinence après exposition chronique à l’alcool dans l’agressivité du carcinome hépatocellulaire". Le sujet de thèse de Constance Marié, co-encadré par les professeurs Mickael Naassila et Ingrid Marcq, a retenu l'attention du jury du Congrès de l'Albatros.

Chaque année, ce congrès international de l’addictologie réunit plusieurs spécialistes internationaux. Pendant trois jours, toutes et tous débattent de sujets d'actualité :  

  • "Traiter les troubles addictifs : les médicaments prometteurs",
  • "La cigarette électronique : amie ou ennemie ?"
  • "Épidémiologie des addictions en 2020 : que savons-nous et où allons-nous ?"
  • "Alcool et cancer : que faut-il savoir ?"

Reconnaissance pour le GRAP

Pour sa 14e édition, le congrès de l'Albatros a été organisé à Paris, du 27 au 29 octobre. Constance Marié y a remporté le Prix Roche, qui récompense les travaux les plus prometteurs sur les "Cancers et addictologie". Son étude - menée grâce à une bourse doctorale Région/UPJV depuis octobre 2018 - met en évidence le bénéfice important du sevrage alcoolique sur l’agressivité des cellules cancéreuses, en terme d'espérance de vie et d'efficacité des traitements. Cette distinction est la reconnaissance de l'excellence des recherches menées au sein de l'UPJV, et notamment par le GRAP (Groupe de recherche sur l'alcool et les pharmacodépendances - INSERM UMR 1247).