UPJV - Portrait de "Femmes en sciences" - Marthe CONDAT

Publié par UPJV - SAVOIRS - Partager la culture scientifique, le 18 mai 2021   130

Xl csti rvb

Dans le cadre du projet proposé par l'AFNEUS, l' association des étudiants en science de l'UPJV publient toutes les semaines, des portraits de femmes scientifiques, dans une série intitulée : "Femmes en sciences"

L' objectif de ce projet étudiant est d’encourager les femmes à continuer de s’orienter et de travailler dans le domaine scientifique, de déconstruire les préjugés en luttant contre les stéréotypes, en réattribuant et valorisant le travail réalisé par ces figures scientifiques"

Les étudiants vous invitent cette semaine à découvrir le portrait de Marthe Louise Lydie Condat. Médecin française, elle est née le 19 juillet 1986 à Graulhet (France) et est décédée le 24 octobre 1936 à Toulouse (France). Fille de commerçants, elle fera ses deux premières années d'études à Toulouse pour s'inscrire ensuite à l'université de médecine de Paris et sera interne dans plusieurs hôpitaux parisiens pour finir par se spécialiser dans la pédiatrie.

📆 Quelques dates importantes…

En 1914, après le début de la Guerre, elle se mobilisera bénévolement au sein de l'Hôpital des Enfants malades pour pallier au déficit de personnel. Pendant sa mobilisation, elle passe une thèse d’hématologie : Leucocytose et fragilité globulaire en 1916, puis elle devient cheffe d’un laboratoire d’anatomie pathologique à Paris. Après son retour à Toulouse en 1918 elle obtiendra la Médaille de l'Assistance Publique. En 1923 elle devient la première femme nommée professeure agrégée de médecine. Pour finir professeure titulaire en 1932. Et enfin, en 1933, elle présente un rapport important sur les cures hydrominérales et climatiques chez les enfants alors qu'elle est touchée par une maladie grave.