Envie de participer à la Fête de la science 2024 ? Ressources pour aborder la thématique "Océan de savoirs"

Publié par Ombelliscience -, le 7 mars 2024   690

Cette année, la Fête de la science se déroulera du 4 au 14 octobre 2024 sur le thème «Océan de savoirs»
Vous avez envie de participer à la Fête de la science en Hauts-de-France en 2024 ?
Voici ci-dessous quelques entrées thématiques, données scientifiques, ressources pédagogiques pour vous permettre d’aborder la thématique de la Fête de la science mais également de sensibiliser et d’informer vos publics autour des problématiques portant sur l’eau, les mers et l’Océan.
« Pour son rôle dans la régulation du climat, la biodiversité qu'il abrite et les services multiples et vitaux qu’il rend aux sociétés humaines, le maintien en bonne santé de l’Océan est un enjeu crucial. Mais les effets combinés du changement climatique et des activités humaines mettent en péril la machine océanique, faisant peser de nouvelles menaces pour le vivant. Immense laboratoire physique, géologique, chimique et biologique, l’océan reste pour autant un grand inconnu. Les scientifiques sont sur tous les fronts - et dans tous les fonds - océaniques pour tenter de repousser toujours plus loin les frontières de la connaissance sur nos océans. » (source: https://sagascience.com/oceans... )
"Le littoral des Hauts-de-France, territoire compris entre la Bresle à l’interface de la Somme et de la Seine-Maritime d’une part et la Flandre maritime dans le Nord à la frontière belge d’autre part, compte 1 069 800 habitants (18 % de la population régionale) répartis au sein de 751 communes organisées en vingt intercommunalités. Bordé par 210 km de côtes aux paysages variés, ce territoire forme, avec la Normandie, la façade maritime Manche Est - Mer du Nord.
(" Source : Insee, Le littoral des Hauts-de-France : un territoire porté par l’économie maritime)

Chiffres clés sur l’eau dans les Hauts-de-France :

• 30 % des rivières considérées en « bon état » écologique.
• 25 % des tourbières françaises recensées sur le territoire.
De nombreux sites protégés ou réglementés : 1 parc naturel marin, 10 réserves naturelles, 89 sites Natura 2000, 4 sites RAMSAR, 4 parc naturels régionaux….

-----------------

Océan & Histoire, archéologie et patrimoine maritime

Stations marines : la science les pieds dans l'eau

"Mathieu Rouault, journaliste scientifique, présente en quelques minutes un aperçu de magnifiques stations marines, de la Bretagne à la méditerranée."

Station marine de Wimereux (Pas-de-Calais) :

Colloque du 3 au 5 juillet 2024 – Wimereux : 150 ans de recherches marines et littorales, en Manche et ailleurs. "Le 15 juin 1874 Alfred Giard, nouveau professeur de zoologie à la Faculté des Sciences de Lille, décidait de créer une station de zoologie maritime à Wimereux, en louant un chalet dans les dunes. Il s’agissait alors d'une des premières stations marines créées en France, après celle de Concarneau (1859) et Roscoff (1872)."

Embarquement pour la station marine de Wimereux : p.26 Inspirons demain, le magazine des transitions de l’Université de Lille.

Eau et Nature/Océan et cycle de l’eau/ Naissance et évolution des océans :

Eau France, le service public d’information sur l’eau : Données sur l’eau, des chiffres clés au niveau européen ou international régulièrement mis à jours…

L’eau dans le grand Ouest de la France. Article et cartographie sur « L'océan commence dans les terres c'est le lien terre-mer » : "Il n’y a pas de cloison entre l'eau terrestre et marine.
Tous les fleuves finissent à la mer : les enjeux du grand cycle de l'eau s'imposent !"

La Grande Enquête – Université de Lille : l’eau bientôt une denrée rare ?

"En France, une personne consomme en moyenne 140 litres d’eau par jour ! D’où vient cette eau, et où vont les eaux usées ? Comment mieux maîtriser notre consommation et préserver la qualité de l’eau ? Réponses en compagnie des doctorants et experts de l’Université de Lille."

Le Centre d’information sur l’eau : "Le Centre d’Information sur l’Eau (C.I.eau) est une association à but non lucratif, il a été créé à l’initiative des professionnels qui assurent la gestion des services publics d’eau et d’assainissement en France. Le C.I. eau a pour mission de faciliter la connaissance et la compréhension auprès d’un large public des éléments complexes sur la qualité de l’eau, sa consommation, les ressources en eau..."

L’eau et les eaux marines dans le Bassin Artois Picardie : "Les eaux marines de la Manche Est et de la Mer du Nord présentent un grand intérêt écologique. Des habitats naturels marins et estuariens particuliers y sont présents tels que les ridens rocheux et les dunes hydrauliques sableuses. Plusieurs espèces de mammifères marins (phoques gris et veaux-marins, marsouins communs, etc.) peuplent les eaux marines de la façade Artois-Picardie."

Eau & Climat/Océan et contribution aux phénomènes climatiques/les pôles Arctique et Antarctique

Fondation tara océan : "Première fondation reconnue d’utilité publique consacrée à l’Océan en France, fondée en 2003 par Agnès Troublé dite agnès b. et présidée par Etienne Bourgois, la Fondation Tara Océan mène une révolution scientifique autour de cet écosystème. Avec ses consortiums scientifiques associés, elle développe une science de l’Océan ouverte, innovante et inédite qui nous permettra demain de prédire, anticiper et mieux appréhender les risques climatiques et mieux protéger la biodiversité."

Quand la Terre prend l'eau (CNES) "Depuis les années 1990, grâce aux programmes satellitaires du Centre National d'Etudes Spatial, l’observation de l’océan connaît une révolution. Que nous apprennent-ils sur l'évolution de notre climat ? Allons-nous être engloutis sous les eaux ? Comment réagir ? Prenons de la hauteur pour mieux appréhender les enjeux océaniques sur la terre ferme."

Une odyssée scientifique en Arctique : quand l'anticipation devient essentielle

"Ulisse, l’unité du CNRS spécialisée dans le transport de la recherche, accompagne des scientifiques dans la préparation du projet REFUGE-ARCTIC, une expédition majeure dans l'océan Arctique. Avec un mot clé pour assurer le succès de cette aventure scientifique : l’anticipation."

Arctique : l'évolution rapide d'un océan par l’Ifremer

"L'océan Arctique est en pleine évolution. Ce qui se passe dans le Grand nord, où le changement climatique bouleverse les courants, la glace et les masses d'air, a des impacts sur la planète entière. L'Ifremer étudie de près les phénomènes qui expliquent la dynamique océanique."

Polar POD : une expédition pour la biodiversité dans l’hémisphère sud (océan Austral).

"Le Polar POD est une station océanographique internationale : 43 institutions et universités de 12 pays sont engagées dans le programme de recherches. Les données et observations seront accessibles à l'ensemble de la communauté scientifique internationale ainsi qu'au grand public, faisant du Polar POD un outil pédagogique exceptionnel. (2021-2030)."

L'expédition Polar POD sur Eduscol : "Le « Polar POD » est un projet de navire océanographique conçu et organisé par Jean-Louis Étienne, destiné à l'étude de l'océan Austral qui encercle l'Antarctique. Les expéditions évoquent le capitaine Nemo et son Nautilus dans Vingt Mille Lieux sous les mers, ainsi que les grandes découvertes, aux défis techniques et scientifiques. L’expédition « Polar POD » promet tout cela et offre l’opportunité de travailler avec les élèves des connaissances et compétences du socle commun et des disciplines."

Eau et santé :

Anses : Polluants émergents dans l'eau potable : le point sur les principaux résultats de la dernière campagne nationale.

Eau et société/ L’humain et l’océan : De l’océan côtier et littoral

Les articles suivants, publiés ces 4 dernières années sont extraits du média The Conversation

"Ces pays qui recyclent les eaux usées en eau potable"

Article de Julie Mendret, Maître de conférences, HDR, Université de Montpellier

"Pays parmi les plus arides d’Afrique, la Namibie recycle ses eaux usées en eau potable depuis 1968. Pour pallier le manque d’eau, d’autres pays l’ont imité ou songent désormais à le faire..." Lisez l'article complet sur  The Conversation.

"Le dessalement des eaux, quand l’utiliser et à quel prix ?"

Article de Corinne Cabassud, Professeure des Universités en Génie des Procédés et Environnement, INSA Toulouse, INSA Toulouse

"Dessaler l’eau de mer pour la rendre potable est cher et a un fort impact environnemental. Une technologie à utiliser donc avec parcimonie, pour répondre à des besoins vitaux..." Lisez l'article complet sur The Conversation.

"Fleuves français : est-il possible de retrouver un bon état écologique ?""

Article d'Alain Lefebvre, Chercheur/expert en biologie marine Ifremer (Hauts-de-France)

"Les fleuves français charrient dans leurs eaux encore trop d'azote et de phosphate qui, une fois déversés en mer, contribuent au phénomène d'eutrophisation des eaux marines côtières..." Lisez l'article complet sur The Conversation.

Ressources/Médiation scientifique

La médiation scientifique à l'Ifremer : L’Ifremer souhaite éclairer la société sur les enjeux liés à l’océan. Son objectif ? Rendre les sciences de la mer accessibles aux publics, élèves et professeurs de tous horizons.

Jeu éducatif mission Clean Water de Nausicaa : Comprendre l'impact des changements climatiques sur la qualité de l'eau à travers un jeu éducatif dans le cadre du projet Interreg H2O : Source2Sea.

Objectifs du jeu Clean Water :

  • Comprendre l'impact des changements climatiques sur la qualité de l'eau
  • Découvrir des solutions fondées sur la nature

Catalogue commun des outils itinérants pour la médiation scientifique et technique en Hauts-de-France disponible en ligne sur la plateforme Echosciences Hauts-de-France.

Bande Dessinée et Sciences : « 6ème édition de Sciences en Bulles »

La Bande Dessinée « Sciences en bulles » revient pour une 6e édition avec la thématique « Océan de savoirs ». Pour la 3ème année consécutive un doctorant des Hauts-de-France a été sélectionné pour participer à la démarche. Sylvain Laforêt, jeune chercheur de l’équipe Matériaux Terrestres et Planétaires de l’Unité Matériaux et Transformations (CNRS UMR 8207 - Université de Lille) aura sa thèse intitulée "Caractérisation quantitative de matériaux primitifs du système solaire par microscopie STEM équipée de caméras à détection directe d'électrons" illustrée et vulgarisée par Héloise Chochoix sous le médium de la Bande Dessinée. A suivre en septembre 2024.

-----------------

>Il ne vous reste plus qu'à proposer votre action pour la Fête de la science 2024 : l'appel à projets dans les Hauts-de-France est ouvert jusqu’au 6 mai 2024!

+ d’infos sur l’appel à projets de la Fête de la Science 2024

Photo d'illustration : Littoral entre le Cap Gris-Nez et Boulogne-sur-Mer

Dugornay Olivier (2011). Littoral entre le Cap Gris-Nez et Boulogne-sur-Mer. Ifremer. https://image.ifremer.fr/data/...