L’allaitement maternel : facteur de protection du cancer du sein ?

Publié par Marion Guibourdenche, le 2 août 2023   1.1k

De nombreux facteurs interviennent dans la survenue du cancer du sein. Des recherches ont montré que l’âge, les antécédents personnels et familiaux des patientes, les prédispositions génétiques et l’environnement jouent un rôle important. Une récente revue de la littérature fait le point sur le lien entre l’allaitement maternel et le cancer du sein (Qiu R et al., 2022). Une relation a été fortement établie entre la lactation, la durée de la lactation, l'âge de la première menstruation, les antécédents familiaux et le risque de cancer du sein. L’allaitement maternel réduirait le risque de cancer du sein.

Quelques explications potentielles…

La littérature indique que des femmes qui ont allaités présentent des taux réduits de survenue du cancer du sein. Cette réduction du risque de cancer du sein par l'allaitement maternel pourrait s’expliquer par deux mécanismes : la différenciation du tissu mammaire et la réduction du nombre de cycles ovulatoires au cours de la vie (Beaber E., et al., 2008)

La sécrétion d'agents anticancéreux du lait maternel aide également à détruire les cellules cancéreuses (Xing P., et al., 2010). La protéine sécrétée en question, nommée HAMLET (Human Alpha lactalbumin Made Lethal to Tumour cells), un complexe d'alpha-lactalbumine et d'acide oléique. Celui-ci induit l'apoptose uniquement dans les cellules tumorales, tandis que les cellules différenciées normales sont résistantes à ses effets (do Carmo Franca-Botelho A., et al., 2012). De nombreuses études récentes sont en cours afin d’étudier les propriétés prometteuses de cette molécule.

Enfin, une autre explication se porterait sur les concentrations sériques d'insuline, réduites par l'allaitement. Des concentrations importantes d’insuline entrainent des concentrations sériques importantes d'IGF-1 (facteur de croissance analogue à l'insuline), facteur de risque établi du cancer du sein (Butt S., et al., 2014).

Aucun texte alternatif pour cette image

Au-delà du simple fait d’allaiter, les autres facteurs préventifs…

L'allaitement exclusif a un effet hormonal encore plus fort et pourrait entraîner une plus grande réduction du risque de cancer du sein. Une récente étude indique que l'allaitement maternel exclusif réduit le risque de cancer du sein par rapport aux femmes qui n'allaitent pas exclusivement (Unar-Munguía M., et al., 2017).

De plus, les résultats d’une autre étude suggèrent qu’une durée de l'allaitement plus longue était inversement associée au risque de cancer du sein (Zhou Y., et al., 2015). Les femmes présentent une réduction du risque de cancer du sein qui est proportionnelle à la durée totale de lactation et au nombre de grossesses menées à terme (Migliavacca Zucchetti B., et al., 2020).

Ces études indiquent également une protection contre les infections infantiles et une réduction probable du surpoids et du diabète.

Aucun texte alternatif pour cette image

L’allaitement offre une protection contre le cancer du sein, et il pourrait également protéger contre le cancer de l'ovaire et le diabète de type 2. L'extension de l'allaitement pourrait prévenir de nombreux décès liés au cancer du sein au-delà des effets déjà documentés sur le nouveau-né (Victora CG., et al., 2016).

 

Références bibliographiques

  • Beaber E. F., Holt V. L., Malone K. E., Porter P. L., Daling J. R., Li C. I. Reproductive factors, age at maximum height, and risk of three histologic types of breast cancer. Cancer Epidemiology Biomarkers & Prevention . 2008;17(12):3427–3434.
  • Butt S., Borgquist S., Anagnostaki L., Landberg G., Manjer J. Breastfeeding in relation to risk of different breast cancer characteristics. BMC Research Notes . 2014;7(1)
  • do Carmo França-Botelho A, Ferreira MC, França JL, França EL, Honório-França AC. Breastfeeding and its relationship with reduction of breast cancer: a review. Asian Pac J Cancer Prev. 2012;13(11):5327-32. PMID: 23317179.
  • Migliavacca Zucchetti B, Peccatori FA, Codacci-Pisanelli G. Pregnancy and Lactation: Risk or Protective Factors for Breast Cancer? Adv Exp Med Biol. 2020;1252:195-197. doi: 10.1007/978-3-030-41596-9_27. PMID: 32816282.
  • Qiu R, Zhong Y, Hu M, Wu B. Breastfeeding and Reduced Risk of Breast Cancer: A Systematic Review and Meta-Analysis. Comput Math Methods Med. 2022 Jan 28;2022:8500910. doi: 10.1155/2022/8500910. PMID: 35126640; PMCID: PMC8816576.
  • Unar-Munguía M, Torres-Mejía G, Colchero MA, González de Cosío T. Breastfeeding Mode and Risk of Breast Cancer: A Dose-Response Meta-Analysis. J Hum Lact. 2017 May;33(2):422-434. doi: 10.1177/0890334416683676. Epub 2017 Feb 14. PMID: 28196329.
  • Victora CG, Bahl R, Barros AJ, França GV, Horton S, Krasevec J, Murch S, Sankar MJ, Walker N, Rollins NC; Lancet Breastfeeding Series Group. Breastfeeding in the 21st century: epidemiology, mechanisms, and lifelong effect. Lancet. 2016 Jan 30;387(10017):475-90. doi: 10.1016/S0140-6736(15)01024-7. PMID: 26869575.
  • Xing P., Li J., Jin F. A case–control study of reproductive factors associated with subtypes of breast cancer in Northeast China. Medical Oncology . 2010;27(3):926–931.
  • Zhou Y, Chen J, Li Q, Huang W, Lan H, Jiang H. Association between breastfeeding and breast cancer risk: evidence from a meta-analysis. Breastfeed Med. 2015 Apr;10(3):175-82. doi: 10.1089/bfm.2014.0141. Epub 2015 Mar 18. Erratum in: Breastfeed Med. 2015 Jun;10(5):288. PMID: 25785349.