Ressources et compétences de la culture scientifique et technique en Hauts-de-France 2023 : découvrez notre nouvelle enquête !

Publié par Ombelliscience -, le 23 octobre 2023   250

Dans le cadre de sa mission d’observation territoriale et avec l’appui d’un groupe de travail dédié, Ombelliscience a lancé en 2023 une enquête interrogeant les ressources et compétences de la culture scientifique et technique en Hauts-de-France. Il s’agit d’une mise à jour de l’enquête menée en 2017 par l’association sur le même thème.

L'objectif de l'enquête est double :

  • Un objectif "stratégique" : produire et partager des connaissances sur les actions et acteurs du territoire, servant à construire des argumentaires et plaidoyers. Une démarche qui vise à favoriser le développement et la valorisation de la culture scientifique et technique en Hauts-de-France.
  • Un objectif "opérationnel" : identifier les ressources et compétences du territoire et les partager dans un annuaire en ligne accessible à tous, afin de faciliter la mise en œuvre de projets de culture scientifique.

Réalisée en partenariat avec le réseau régional des acteurs de l’éducation à l’environnement et au développement durable Graine Hauts-de-France, elle a permis d’identifier plus 400 acteurs en région. Au total, 174 questionnaires remplis en ligne ont pu être exploités et analysés dans le rapport réalisé par Ombelliscience.

ACCÉDER AU COMPTE RENDU


>>Chiffres clés :

>Caractérisation des répondants :

174 structures/services concernés par l’enquête en Hauts-de-France : ce sont les répondants ayant déclaré que la culture scientifique et technique fait partie de leurs activités. Parmi eux :

  • 72 déclarent un très haut ou haut degré d’importance de la culture scientifique parmi leurs activités
  • 56 déclarent un degré moyen ou faible d’importance de la culture scientifique parmi leurs activités
  • 44 déclarent un degré d’importance partiel de la culture scientifique et technique parmi leurs activités : il y en a dans toutes ou la plupart des actions/missions, mais ce n’est qu’un aspect partiel des objectifs visés.

Ce sont principalement des musées, centres et autres acteurs de culture scientifique et technique (30%), des acteurs de l’éducation à l’environnement et au développement durable (25%), des acteurs socio-culturels généralistes (16%), des *acteurs de l’enseignement supérieur, recherche (12%).

Concernant les statuts juridiques des répondants, on retrouve principalement des associations (47%) ; des services ou équipements de collectivités territoriales (26% cumulé) ; des établissements publics (16%).


 >Actions et ressources de médiation scientifique et technique :

106 déclarent accueillir du public in situ / 120 déclarent mener des actions en itinérance / hors les murs.

149 répondants déclarent disposer d’au moins un type de ressource diffusable, parmi lesquelles on retrouve, en tête :

  • Les ressources documentaires (61%)
  • Les jeux pédagogiques, collaboratifs (46%)
  • Les ressources numériques en ligne (40%)

49 répondants déclarent disposer d’expositions permanentes

38 structures/services cumulent un total de 340 expositions itinérantes dont 115 de moins de 5 ans


>Ressources humaines : 

Les répondants sont majoritairement employeurs : 78% déclarent du personnel en CDI / fonctionnaire.

Le bénévolat est aussi une ressource humaine d’importance, présent chez 53% des répondants.

La mixité est au rendez-vous parmi les personnels salariés, dans l’ensemble il y a 52% de femmes et 48% d’hommes salariés, cette répartition est de 50%-50% parmi les personnels en CDI /fonctionnaire.

45% des structures employeuses déclarent avoir au moins un salarié dans leur équipe avec une mission de culture scientifique et technique

Retrouvez l’intégralité des analyses dans le rapport interactif