Une formation-action pour être plus inclusifs.ives dans les pratiques de médiation scientifique : retour sur la 1ère session

Publié par Ombelliscience -, le 22 mai 2023   360

Comment être plus inclusifs.ives dans nos pratiques de médiation scientifique ?

Les 11 et 12 mai dernier, le projet sur l'inclusion " Des sciences pour toutes et tous en Hauts-de-France" a démarré concrètement avec la formation animée par Catherine Oualian de l'Ecole de la médiation et organisée par Ombelliscience dans ses locaux !

Une dizaine de participant·e·s issu·e·s de structures diverses (associations, université, médiathèque, musée et centre de sciences…), étaient présent·e·s à Amiens, pour parler d’inclusion en médiation afin de prendre conscience des freins et leviers existants dans leurs pratiques et de proposer in fine des actions favorisant l’inclusion des publics habituellement exclus des actions de culture scientifique, technique et industrielle.

La formation a débuté par un recueil des représentations initiales des participant·e·s.

Les 2 jours de formation se sont partagés entre moments d’apports théoriques nécessaires afin de développer les prises de conscience de chacun·e et exercices pratiques. Cette répartition des différents temps proposés a permis d’impulser une bonne dynamique et une cohésion de groupe.

Les apports théoriques comportaient essentiellement des résultats de recherche en sciences sociales (Clémence Perronnet, Emily Dawson) et permettaient d’amener des éléments de réponses à diverses questions : Qu’est-ce que l’inclusion ? Qui sont les publics exclus des sciences et techniques ? Quels sont les mécanismes qui favorisent l’exclusion ?...

Ces moments ont permis d’acquérir un certain niveau de connaissances préalables sur l’inclusion et par exemple d’éclaircir certains éléments de langage ou de comprendre l’influence des stéréotypes dans les pratiques de médiation liées aux sciences.

La diversité des ateliers pratiques réalisés en sous-groupes ou par la totalité du groupe a permis à chacun·e de s’approprier les enjeux et les problématiques soulevés et cela a favorisé aussi l’interconnaissance des participant·e·s notamment grâce à leur redistribution dans les sous-groupes :

  • Jeu « Le pas en avant » qui a pour objectif de faire prendre conscience des inégalités qui existent dans la société entre les citoyens et les citoyennes et qu’ils ne disparaissent pas quand on arrive dans le domaine des sciences et des techniques.
  • Atelier dessin permettant la représentation des différents types de publics que chacun·e des participants rencontre.
  • Tour d’expériences des situations d’exclusion vécues en médiation par chacun·e des participants et mise en scène de ces situations avec le théâtre forum qui permet de décoder ces mauvaises expériences dans nos pratiques et de les partager avec les autres afin de chercher ensemble des solutions communes.
  • Analyse de supports de médiation des sciences et techniques apportés par les participants et partage
  • Auto-diagnostic s’appuyant sur 5 piliers transversaux (Accès/Stratégie/Partenariat/Equipe/Contenu) permettant aux participant·e·s de positionner leurs structures respectives par rapport à l’inclusion et d’identifier des leviers de changements.

Tous ces moments de partage et d’échanges ont été complétés par la présentation d’initiatives inspirantes extérieures au groupe de participant·e·s mais aussi par les actions inclusives déjà menées par certain·e·s des participant·e·s. Cela a été aussi l’occasion de citer quelques partenaires pertinents pouvant prendre part au projet " Des sciences pour toutes et tous en Hauts-de-France".

Le contenu de la formation associé à la présentation de ce projet en fin de session ont permis de faire émerger des perspectives d’action à envisager pour chacun·e des participants. Parmi celles évoquées, on retrouve l’envie de s’intéresser aux publics et de leur consacrer une enquête pour recueillir leurs avis et envies mais également sensibiliser ses collègues à l’inclusion…

Une formation très éclairante, questionnante et enthousiasmante !

Une deuxième session de formation sera proposée pendant la 2ème quinzaine de septembre : si vous souhaitez participer à cette dynamique autour de l’inclusion, signalez-vous à Arnaud Lecroix : lecroix@ombelliscience.fr

Voir le programme détaillé de la formation

+ d'infos sur le projet « Sciences pour toutes et tous en Hauts-de-France »