Vers une loi de programmation pluriannuelle de la recherche

Publié par Ombelliscience -, le 27 mai 2019   170

Xl loi2

Le Premier ministre, accompagné de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), a ouvert, le 1er février 2019, les cérémonies du 80e anniversaire du CNRS. À cette occasion, il a présenté l’ambition du Gouvernement en matière de recherche pour les années à venir et a annoncé la mise en place de groupes de travail afin qu’une loi de programmation pluriannuelle de la recherche soit présentée au Parlement au début 2020 pour une entrée en application début 2021.

3 thématiques seront abordées :
- le renforcement des capacités de financement
- l’adaptation des politiques de ressources humaines
- le développement de la recherche partenariale

Une concertation organisée autour de 3 thèmes
- Comment garantir que les projets scientifiques les plus ambitieux et les plus novateurs pourront être financés comme ils doivent l’être tant en recherche fondamentale que pour répondre aux enjeux sociétaux ?
- Comment attirer vers les carrières scientifiques les jeunes talents et offrir des parcours scientifiques compétitifs à l’échelle internationale ?
- Comment développer la recherche partenariale entre public et privé et convertir les résultats de recherche en innovation ?

Calendrier

-Février 2019 : Lancement des groupes de travail -Juillet 2019 : Restitution des groupes de travail -Août - décembre 2019 : Rédaction de la loi de Programmation pluriannuelle de la recherche -Courant 2020 : Adoption et promulgation de la loi de programmation pluriannuelle de la recherche.
-1er janvier 2021 : Entrée en vigueur

Les acteurs de la recherche souhaitant être associés à la préparation de cette loi de programmation pluriannuelle de la recherche ont pu enrichir la réflexion en déposant leurs contributions sur la plateforme dédiée.

Dans ce cadre, l’AMCSTI a participé à cette réflexion et propose 5 axes principaux et 10 propositions ayant pour objectif d’accroître la diffusion des cultures, scientifique, technique et industrielle vers les citoyens. Ces propositions ont vocation à permettre de mobiliser davantage de publics, entre autres ceux éloignés géographiquement et socialement ; de développer la démarche expérimentale et l’esprit critique notamment chez les plus jeunes, et de donner l’envie à toutes et tous de s’immerger dans le monde de la recherche.

  • AXE 1 - RECONNAISSANCE PROFESSIONNELLE des enseignants-chercheurs et chercheurs s’engageant dans la médiation des sciences pour le grand public

  • AXE 2 – FINANCEMENT

  • AXE 3 - FORMATION DES DOCTORANTS ET JEUNES CHERCHEURS au partage et à la diffusion des connaissances en lien avec les acteurs territoriaux

  • AXE 4 - COOPÉRATION entre acteurs de la recherche (publique et privée) & acteurs de la CSTI

  • AXE 5 - IMMERSION de la jeunesse dans la recherche et la CSTI

Lire la contribution de l’AMCSTI

Plus d’informations sur le site du MESRI
Dossier de presse du MESRI