Les relations entre l’Université du Littoral Cote d'Opale (ULCO) et le Palais de l’Univers et des Sciences (PLUS) : 30 années de partenariat gagnant – gagnant.

Publié par Eric Fertein, le 4 juillet 2022   150

Le PLUS de Cappelle la Grande est un équipement de la Communauté Urbaine de Dunkerque ouvert au public depuis 2009. Une chartre de partenariat a été signée avec l’ULCO dès son ouverture. Mais ce lien fort tissé entre les deux établissements date de bien plus longtemps. Retour sur 30 années de collaborations.

Cet article est tiré du magazine « Empreinte » édité par l’Université du Littoral Côte d’Opale

( https://www.univ-littoral.fr/empreinte/ )

L’ancêtre du PLUS voit le jour en 1989. Il s’agit du planétarium de Cappelle la Grande créé par Roger Gouvart alors Maire de la Ville et géré par la Communauté Urbaine de Dunkerque à partir de 1998. C’est, à l’époque, l’unique établissement de ce type entre Bruxelles et Paris. Il possède une salle d’exposition de 140m2 situé au rez de chaussée d’une barre d’immeuble place Bernard Gouvart, face à l’actuel PLUS. « Dès l’arrivée des laboratoires à l’ULCO, j’ai travaillé avec le Laboratoire de PhysicoChimie de l’Atmosphère sur un projet de pendule de Foucault, proposé par Daniel Boucher aux étudiants de licence » se rappelle David Pinte, alors responsable scientifique et unique médiateur au Planétarium. « Je suis ensuite intervenu dans des unités d’ouverture consacrées à l’astronomie à la demande de Philippe Dubuisson et Cédric Jamet, alors jeunes maitres de conférences au Laboratoire d’Océanologie et de Géoscience». Les collaborations sont amorcées. Elles ne feront que s’amplifier au cours des années.

En 2006 est lancé le chantier de construction du PLUS. Edward Anthony, alors Président de l’ULCO, fait partie du comité scientifique destiné à orienter et valider le contenu de la future exposition permanente.

En 2010, moins d’un an après son ouverture, le PLUS accueille pour la première fois la fête de la science. C’est la première rencontre entre Jérome Cerotti, directeur du PLUS tout juste en poste et Eric Fertein, chargé de mission culture scientifique de l’ULCO. « le courant est tout de suite passé entre nous : nous étions encore dans le couloir que les idées fusaient déjà ! » se remémore Éric Fertein. Le village des sciences, spécialement créé pour l’évènement (c’est le seul situé sur le Littoral des Hauts de France), y accueille des stands et des conférenciers de l’ULCO depuis maintenant 11 ans.

L’ULCO et le PLUS vont ensuite continuer sur leur lancée. La liste des actions est longue. Limitons-nous à quelques exemples significatifs. Ils s’associent à l’éduction nationale pour participer à la semaine des mathématiques avec l’aide précieuse des chercheurs du Laboratoire de Mathématiques Pures et Appliquées. En lien avec le CNRS et la Société Française de Physiques, ils regroupent les amateurs de sciences lors de la nuit des ondes gravitationnelles en 2017 puis la nuit de l’antimatière en 2019. « 14 villes ont participé à la nuit des ondes gravitationnelles et Dunkerque a été lauréate du concours ouvert à cette occasion ! » s’enorgueilli Arnaud Cuisset co-organisateur des deux événements. Les chercheurs de l’ULCO sont également régulièrement mis à contribution comme référents scientifiques lors de constructions des expositions temporaires et lors des émissions tout public « PLUS de Science » animées par Stéphane Paoli et diffusées sur la chaine locale « Opale TV » entre 2012 et 2014.

En 2018, Bernard Levant remplace Jérome Cerotti à la direction du PLUS. « Jérôme Cerotti puis Bernard Levant, avec leurs styles propres, sont des farouches défenseurs de l’éducation populaire et ont toujours répondu présents aux sollicitations de l’ULCO, même les plus extravagantes ! » souligne Arnaud Cuisset, devenu chargé de mission Culture Scientifique de l’ULCO sur le site de Dunkerque.

Dès lors, les relations ULCO-PLUS s’affichent comme un modèle à suivre. Ainsi, Bernard et Arnaud animent une table ronde « Comment partager les sciences et techniques dans sa commune ou son interco’? » au forum régional de la culture scientifique. Ils créaient une formation à la médiation scientifique dans l’école doctorale « Sciences, Technologies, santé. » avec la participation de Yann Capet, directeur de la Halle aux sucres, autre équipement de la CUD.

Comme le montre ces quelques lignes, l’histoire des relations entre l’ULCO et le PLUS ne se résument pas à de simples collaborations scientifiques. C’est une formidable aventure humaine faite d’amitiés et de complicités. C’est une force dont peut s’enorgueillir la Communauté Urbaine de Dunkerque et l’ULCO.