Les résultats de l'AMI des "Sciences infusent"

Publié par Les sciences infusent, le 13 avril 2023   420

L’appel à Manifestation d’Intérêt des Sciences infusent a été lancé en janvier 2023. Suite à cela, le Comité de Pilotage s’est réuni pour sélectionner les projets lauréats qui abonderont la programmation des Sciences infusent jusqu’en décembre 2024. Ces projets ont pour objectif de rendre accessible à toutes et tous la recherche menée à l’Université de Lille.

Les dix projets retenus sont :

  • À nous l’Antiquité !

Porteur : Philippe Abrahami, HALMA (Histoire, Archéologie et Littérature des Mondes Anciens)

Ce projet propose des ateliers pédagogiques sur l’Antiquité, destinés aux élèves de la primaire à la terminale. Dans ces ateliers, les étudiants-médiateurs reviendront sur les fondamentaux de l’organisation des sociétés antiques implantées dans quatre grandes aires géographiques : la Mésopotamie, l’Égypte ancienne, la Grèce antique et l’Empire romain.

  • La sécurité des objets connectés

Porteur : Alexandre Boé, IEMN (Institut d’Électronique, Microélectronique et Nanotechnologie) / IRCICA (Institut de Recherche sur les Composants logiciels et matériels pour l’Information et la Communication Avancée)

Ce projet vise à sensibiliser les collégiens et les lycéens à la cybersécurité des objets connectés. Cet atelier pédagogique se basera sur l’expérimentation pour développer l’esprit critique des élèves sur l’utilisation des outils de communication utilisant des réseaux sans-fils.

  • Informatique musicale

Porteur : Mathieu Giraud, CRIStAL (Centre de Recherche en Informatique, Signal et Automatique de Lille)

L’équipe d’informatique musicale Algomus travaille sur la compréhension et l’analyse du langage musical. Le projet consiste à réaliser, à destination des collégiens, des ateliers pédagogiques autour de la plateforme web Dezrann, développée pour annoter informatiquement la musique. Les mélodies, les accords, les rythmes et les structures se dévoileront pour montrer à quel point sciences numériques et sciences humaines sont complémentaires.

  • Les carrières souterraines de Lezennes

Porteur : Michel Dubois, LGCgE (Laboratoire de Génie Civil et géo-Environnement)

Le sous-sol de la métropole lilloise est riche d’un patrimoine de plusieurs siècles d’exploitation de carrières souterraines qui ont ensuite connues d’autres activités, servant de refuge pendant les guerres ou de zones de cultures. Les carrières souterraines représentent donc un riche patrimoine historique, culturel et naturel dont l’accès est toutefois impossible pour un large public. L’objectif du projet sera donc de valoriser ce patrimoine au travers d’une exposition itinérante centrée sur la restitution virtuelle qui permettra de découvrir des sites remarquables à différentes époques de leur existence.

  • Les couleurs du sel

Porteuse : Christine Hoët-Vancauwenberghe, HALMA (Histoire, Archéologie et Littérature des Mondes Anciens)

Nous savons que la composition de base du sel, quelle que soit son origine ou sa couleur, est identique à travers le monde. Mais pourquoi peut-il être gris, noir, rose ou encore blanc ? Comment l’Homme s’est-il approprié la variété de ces sels ? Cinq vidéos de facilitation graphique à destination des collégiens et des lycéens répondront à ces questions, tout en éclairant l’interdisciplinarité de ce projet de recherche.

  • Nutrition et activité physique adaptée : un enjeu santé de tous les âges !

Porteuse : Elodie Lespagnol, URePSSS (Unité de Recherche Sport, Santé, Société)

Considérant la croissance importante des maladies métaboliques telles que le diabète ou l’obésité, la prévention et l’accompagnement des patients sont aujourd’hui des actions primordiales. Ainsi, quatre livrets pédagogiques d’activité physique et de nutrition, à destination des plus jeunes et des plus âgés, vont être réalisés avec, pour objectif, que ces résultats de recherche puissent bénéficier au plus grand nombre.

  • LoLeMath

Porteuse : Sandrine Mejias, SCALab (Sciences Cognitives & Sciences Affectives)

Cette plateforme web a pour objectif de favoriser le bon développement des langages écrit et oral et des mathématiques. Informations sur le développement de l’enfant, conseils de stimulation et outils de repérage : LoLeMath met à disposition un grand nombre de mécaniques pour les enseignants et les parents afin de prévenir et repérer des difficultés dans l’acquisition des compétences élémentaires des enfants des cycles 1 à 3.

  • Héritages à portée de main

Porteur : Eric Monin, LACTH (Laboratoire Conception, Territoire, Histoire)

Six expositions in situ seront proposées afin de sensibiliser les habitants aux qualités architecturales des immeubles de la région datant de la seconde moitié du XXe siècle pour, ensuite, engager une réflexion collective sur le devenir de ce patrimoine construit. Véritable levier de sensibilisation de notre patrimoine, ce projet permettra des échanges entre habitants, riverains, locataires et propriétaires des immeubles concernés. Un court-métrage mettra également en lumière ce processus de ré-acculturation et l’engagement sur le devenir des patrimoines construits.

  • Vieillissement de la personne traumatisée crânienne adulte

Porteuse : Christine Moroni, PSITEC (Psychologie : Interactions, Temps, Émotions, Cognitions)

Être victime d’un traumatisme crânien accentue ou provoque des difficultés motrices, de la fatigue, des douleurs et des difficultés cognitives liées à l’âge. La recherche menée a ainsi permis d’établir des recommandations pour favoriser un vieillissement optimal de ces personnes. Le projet consistera donc à transmettre ces recommandations, par le biais d’une vidéo, aux personnes traumatisées crâniennes, mais également à leurs proches et aux équipes sanitaires et sociales. Une seconde vidéo présentera, quant à elle, l’outil PART-O, pour permettre son utilisation par les professionnels de santé qui pourront, alors, évaluer les liens sociaux des personnes traumatisées crâniennes adultes.

  • Vieillissement et vulnérabilité – Au cœur de nos vies au cœur de nos villes

Porteur : Philippe Sabot, STL (Savoirs, Textes, Langages)

Les thématiques conjointes du vieillissement, des vulnérabilités et du « soin » sont au cœur des préoccupations de nos sociétés vieillissantes. Le collectif pluridisciplinaire « Vulnérâge » et les recherches qui en découlent s’intéressent aux formes de vulnérabilité des personnes âgées et les prises en charge possibles dans le domaine du soin. Une exposition itinérante, présentée dans des lieux institutionnels, aura pour objectif de sensibiliser les personnes âgées elles-mêmes, les aidants ou encore les décideurs publics à ces enjeux de société.

Certains projets sélectionnés dans le cadre de cet AMI feront également l’objet d’une chronique radio pour l’émission Ramène ta science, réalisée en partenariat avec le CNRS et France Bleu Nord.